Conclusion

   En conclusion, en permettant aux personnes atteintes d'Alzheimer de recouvrir une certaine mémoire musicale et donc émotionnelle ainsi qu'aux autistes de s'ouvrir au monde et de communiquer, la musicothérapie prouve bien son pouvoir quasi-magique qui lui a été attribué depuis l'antiquité. En effet, la musique, dans le cas de pathologies telles que celles evoquées auparavant, permet de rétablir une forme de communication avec ces personnes ayant accumulé des lacunes au niveau du langage. La musicothérapie est donc, pour ces patients, un moyen de s'ouvrir et d'extérioriser ce qu'ils ressentent au travers de ce formidable moyen qu'est la musique. 

   Malgré tous les effets bénéfiques de la musicothérapie, la musique peut aussi avoir ses limites et des effets négatifs et surtout être utilisée à de mauvaises fins. En effet, dans le passé, des agents de la CIA l'utilisait comme instrument de torture. N'importe quelle musique ecoutée en boucle et à un volume élévé peut rendre fou (surtout dans le contexte des prisonniers de la CIA, attachés à des chaises et forcés d'écouter).

   

Remerciements

  Tout d'abord, nous tenons à remercier la personne grâce à qui nous avons trouvé rapidement ce sujet, le mère de Lisa, Madame Desnoues. En effet, elle nous a permis de travailler sur ce dossier important avec un sujet qui nous a plu et qui s'est avéré passionnant à traiter.

  Ensuite, nous tenons à remercier notre professeur principal, Monsieur Rebours, qui nous a supervisé tout au long de ces semaines de TPE.

   Nous tenons aussi à saluer notre collaboration, nous avons réussis, sans heurts, à organiser notre travail chacune de notre côté et ensemble quand il le fallait.

   Nous espérons que notre site vous a plu, qu'il a enrichi vos conaissances sur la musicothérapie et que nous avons réussi à vous convaincre de ses effets bénéfiques. N'hésitez pas à donner votre avis dans les sondages.

 

 

Arbremusical

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site