A- Le son

1-Définition


   Le son est, par définition, une vibration mécanique. Il n’est pas palpable. C’est une sensation, un phénomène psychique auditif. Nous le retrouvons également sous plusieurs formes : instrumentale, numérique… Quatre caractéristiques distinguent les sons les uns des autres : la fréquence,  l’intensité et l'amplitude, et le timbre.


2-Fréquence

   Ce qui permet de qualifier un son de grave ou d'aigu, c'est la hauteur des sons liés à la fréquence sonore. En effet, plus les vibrations dans l’air sont lentes, avec donc une fréquence basse, plus le son est grave. Par exemple, le son grave d’un piano aura donc une faible fréquence. (Et inversement pour un son aigu).
   La fréquence est exprimée en Hertz (Hz). Elle correspond au nombre de périodes en une seule seconde soit, le nombre de fois qu’un phénomène se reproduit par unité de temps. La relation donnant la fréquence, reliée à la période T (exprimée en s) est :


F=1/T

Sonaigu

 

3-Amplitude et intensité

   L’intensité (ou l'amplitude) d’un son, appelée aussi volume, permet de distinguer un son fort d’un son faible. De plus, celle-ci dépend de l’amplitude de l’onde. Plus l’amplitude de l’onde est grande, plus l’intensité est grande et donc le son est plus fort.

 

Intensite

 

   L’intensité sonore se mesure en Watt par mètre carré mais, cette unité de mesure est peu pratique et ne reflète pas la sensibilité de l’oreille humaine qui accepte mieux les sons graves qu’aigus. L’unité de mesure utilisée est donc le décibel. Les sons perçus par l'oreille humaine vont de « 0 dB » à 120 dB.

 

Decibel


Le volume du son a également d’importantes conséquences quant à sa valeur thérapeutique.

 

4-Timbre


   Le timbre est la caractéristique qui permet de différencier deux sons de même intensité. Il permet aussi de reconnaître deux instruments qui jouent la même note. Il faut savoir que chaque instrument a un timbre qui lui est propre. Par exemple, on peut jouer un même son (même volume, même fréquence) à la guitare ou au piano mais le son dégagé ne sera pas le même. Cela est dû aux différents timbres. On peut donc qualifier le timbre de « forme » du son.
C’est donc grâce au timbre que les sons peuvent être de différents types.

 

PAGE SUIVANTE:   B- Perception auditive

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site